Routine beauté naturelle : l’hydratation du visage

Ou retour sur trois produits phares pour hydrater son visage quotidiennement et naturellement. 

Je suis simultanément venue à bout de trois produits cosmétiques utiles à l’hydratation de mon visage : la crème de jour, le sérum et le démaquillant. Comme vous le savez, à chaque fois qu’un produit est terminé, j’essaye de le réaliser moi-même pour une routine beauté plus clean. Soit la version me convient et je l’adopte, soit elle peut être améliorée et je l’adapte la fois suivante, soit elle ne me convient pas (résultats insatisfaisants ou réalisation trop laborieuse) et je cherche une jolie marque pour faire le job à ma place ! 

Aujourd’hui, je vous propose donc un focus sur ces trois cosmétiques en version homemade. L’idée ? Vous expliquer dans les grandes lignes comment ça marche (si vous souhaitez des informations plus précises, je vous conseille de jeter un oeil à l’ouvrage que j’ai utilisé* ou de participer à des ateliers spécialisés par exemple) et je vous donne mon (humble) avis sur la texture, l’application, l’odeur, le rendu etc, après une semaine de test (je ferais certainement un update une fois les produits finis). Prêts ? 

NB : pensez à adapter les ingrédients en fonction de votre type de peau. Pour une peau normale, j’ai choisi comme ingrédients principaux l’huile végétale de jojoba (protectrice et équilibrante) et l’hydrolat de rose de damas (tonifiante et astringente).

La crème de jour, l’émulsion richissime

cosmetique-naturel-demaquillant-creme-de-jourPour faire simple, une crème provient d’une émulsion entre une phase grasse et une phase hydrophile. L’émulsifiant permet à ces deux phases de se mélanger, ce qui n’est normalement pas le cas. On obtient alors un excipient auquel on peut ensuite ajouter le conservateur et de manière facultative, des actifs cosmétiques selon les spécificités de sa peau (mature, grasse etc) ou encore des huiles essentielles. 

Pour ma part, comme je vous le disais en introduction, j’ai choisi l’huile de jojoba, un grand classique qui convient à toutes les peaux pour la phase huileuse et l’hydrolat de rose de Damas avec un peu de gel d’aloe vera pour la phase aqueuse. Je n’ai pas ajouté d’actif,  la crème étant déjà beaucoup plus riche qu’une crème conventionnelle. En effet, alors que la cosmétique naturelle utilise des hydrolats, la conventionnelle préfère généralement l’eau dont les bienfaits sont moindres.

Résultats ? Une crème à la texture plutôt épaisse mais qui pénètre parfaitement. Elle est très riche, ce qui peut déstabiliser mais qui permet tout simplement d’en appliquer moins. 100% active et saine, j’ai l’impression qu’elle apporte à ma peau juste ce qui lui faut… d’où l’importance d’adapter les ingrédients à son type de peau et à son mode de vie. Bref, je suis satisfaite du produit en lui-même. Concernant la fabrication, cela reste accessible, même si ce n’est pas la formulation la plus simple, ni la plus rapide. Quant à la conservation, quelques précautions sont à prendre (comme toujours avec les cosmétiques naturels) : préférez utiliser une spatule propre pour prélever la crème plutôt que vos doigts par exemple. 

Le sérum éclat, l’allié des no makeup days

cosmetique-naturel-serum-eclat

Un sérum est un mélange d’huiles (végétales en cosmétique naturel) avec ou sans ajout d’actifs cosmétiques. Pour cette version ‘éclat’, j’ai mélangé à hauteur égale, dans un pot en verre avec pipette, l’huile de jojoba, d’avocat et d’argousier avec quelques gouttes d’extrait CO2 de grenade. Ces différents ingrédients ont en effet des vertus anti-âge. Pour l’application, il faut faire chauffer quelques gouttes avec le bout des doigts puis effectuer des mouvements circulaires et lissants, de l’intérieur vers l’extérieur du visage en tapotant sur les zones fragilisées (ridules par exemple). 

J’utilise ce sérum les jours où je ne souhaite pas me maquiller (1 à 2 jours par semaine pour laisser ma peau respirer). Il apporte un petit effet ‘glow’, idéal pour garder une mine relativement bonne ces fameux jours. Petit bémol sur l’odeur, je n’en suis pas fan du tout ! 

Le démaquillant biphasé, le basique parfaitcosmetique-naturel-demaquillant-biphase

Comme son nom l’indique, le démaquillant biphasé contient deux phases (jusqu’ici tout va bien) : la phase huileuse qui va nourrir la peau et la phase aqueuse qui va l’hydrater pour un combo parfait. Encore une fois, j’ai choisi l’huile de jojoba pour la première et l’hydrolat de rose de Damas pour la seconde (pas de gâchis on a dit !). J’ai également ajouté un conservateur (Cosgard) afin de pouvoir garder cette réalisation environ trois mois. Je l’applique de façon classique le soir, en secouant bien avant ouverture, à l’aide d’un coton lavable et sans rinçage.

Ce démaquillant est ultra simple à réaliser et pourtant c’est ma petite révélation de cette session cosmétique naturel. Il est vraiment efficace et agréable. Moi qui alternais pour me démaquiller, entre une eau micellaire qui tiraillait ma peau et un lait qui l’étouffait, j’avoue que le démaquillage à l’huile me correspond nettement plus. Attention, il laisse une petite sensation huileuse sur le visage mais ce n’est pas désagréable, je me passe juste de mon huile de nuit désormais. La prochaine fois, je rééquilibrerais le dosage entre l’huile et l’hydrolat (60%/40% vs 70%/30% actuellement). Enfin, je trouve que les deux odeurs s’équilibrent à merveille, la rose de Damas apporte une fraîcheur à l’huile de jojoba qui la modère. 

 

Et vous, comment hydratez-vous votre visage quotidiennement ?

 

*Formules inspirées de Green Cosmétique de Emilie Hébert