10 gestes faciles pour s’essayer au zéro déchet

Ou comment moins jeter sans se compliquer la vie, ni acheter de matériel !

Le côté excessif du « zéro » déchet peut en rebuter plus d’un ! En effet, nous n’avons pas tous envie d’être si radical en faisant la guerre au moindre détritus. Bonne nouvelle : ce n’est pas ce que le zéro déchet représente pour moi. Il s’agit plutôt d’une démarche raisonnable qui invite à réfléchir un instant et à réaliser qu’on pourrait jeter beaucoup moins avec quelques gestes simples et un équipement minimum. On peut évidemment pousser la réflexion plus loin mais on aura l’occasion d’en reparler dans d’autres articles. Ici, je veux juste vous lister 10 attitudes non-contraignantes et totalement gratuites à adopter au quotidien pour réduire ses déchets en utilisant soit son bon sens, soit des choses qu’on a tous chez soi.

Ce top 10 peut sembler être la base, totalement évidente pour certains (et c’est tant mieux), mais pas pour d’autres. Si vous faites partie de ces derniers, décomplexez-vous, on ne respectait pas ces 10 points il y a encore quelques mois (honte à nous !). Voici donc un très bon début pour se familiariser à la démarche zéro déchet et limiter le gaspillage.

1. Boire la tasse

Il est certainement le déchet qui me rebute le plus : le gobelet de la machine à café du bureau ! Dans mon ancien boulot, je buvais en moyenne 4 cafés par jour. Alors, en plus d’être vraiment mauvais, c’était aussi un gâchis monstrueux. La solution : simplement emporter une jolie tasse que l’on a chez soi pour dire adieu à la vaisselle jetable.

2. Mettre dans le même sac

Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai du aller faire des courses à l’improviste sans sac pour transporter mes achats. Devant la caissière, je me retrouvais devant le fait accompli : « un sac s’il vous plait ». Et voilà, encore du plastique qui ne sert à rien hormis agrémenter la collection déjà présente à la maison. Dorénavant, je laisse toujours deux ou trois sacs dans ma voiture pour ne jamais être prise au dépourvu.

3. Passer l’éponge

Une tâche de nourriture sur mon ilot central, un verre renversé par terre, une éclaboussure sur un mur… mon premier réflexe était toujours le même. Je m’écriais « essuie-tout » et les rouleaux s’enchaînaient toujours plus vite. Alors que… on a tous une éponge chez soi n’est-ce pas ? En plus d’être plus efficace, c’est réutilisable.

4. Mettre un stop à la pub

Je ne sais pas pour vous et si c’est générationnel, mais nous ne regardons quasiment jamais les publicités qui arrivent dans notre boîte aux lettres. Elles atterrissent directement à la poubelle, sans un regard, ni même un soupçon d’intérêt. Pour éviter ce sort cruel et insensé et bien du gâchis, pensez au stop pub !

5. Donner, donner, donner….

Une bibliothèque qui regorge de livres que vous ne relirez pas, un dressing qui déborde de vêtements que vous ne portez plus, des bacs remplis de jouets qui n’amusent plus vos enfants… Au lieu de les jeter, pensez aux autres : donnez-les ou vendez-les. Cela désencombrera votre intérieur sans générer de déchets mais en faisant des heureux.

6. Avoir la tête au vrac

La plupart des supermarchés classiques proposent aujourd’hui un rayon vrac. Si vous n’avez pas envie de changer le lieu où vous faites vos courses, passez donc simplement jeter un oeil à ce rayon. Cela pourrait vous familiariser avec le « zéro déchet » sans vous obliger à changer vos habitudes.

7. S’acquitter de ses factures

Eau, électricité, téléphone…dématérialiser ses factures est un bon moyen d’éviter de gaspiller du papier. Cela ne coute pas plus cher et la plupart des services proposent cette option aujourd’hui. En prime : elles sont plus faciles à retrouver, à trier et n’encombrent pas vos armoires (paroles de phobique administrative !).

8. Avoir de beaux restes

Un fruit trop mûr ? Et si vous le transformiez en smoothie ? Des tomates un peu trop molles ? Et si vous en faisiez une sauce ? Au lieu de jeter des aliments encore bons, pensez à comment vous pourriez les utiliser dans cet état. C’est délicieux et pour vous le prouver, j’ai réalisé un smoothie aux épluchures de pomme* : un régal !

9. Prendre un (e-)ticket

Place de concert, de spectacle, de train, d’avion… optez pour le e-ticket ! Encore une fois, moins de papier à usage unique, moins d’encre, moins de temps passé à se demander où on a bien pu les mettre les places… Bon, évitez tout de même de perdre votre téléphone, c’est mieux.

10. Montrer l’exemple

Le zéro déchet est une façon d’analyser notre consommation pour la raisonner… et si on transmettait cette façon de voir à nos enfants ? Pour que le zéro déchet soit une habitude pour eux, comme le gaspillage l’est pour nous aujourd’hui.

Ces gestes peuvent paraître anodins, mais croyez-moi, c’est un premier pas très important vers le zéro (enfin la réduction) des déchets. Ils vous permettront de comprendre la démarche et seront essentiels pour alléger vos poubelles.
Et vous, quel est le pire déchet que vous pourriez éviter au quotidien ?

 

*Recette extraite de Cuisiner Zéro Dechet de Torrico et Wasiliev